images/addressbar.jpg
images/header.jpg











"Mario,

Where were you ten years ago? If I knew then what I learned this afternoon, I'd still be playing in the NHL."


Former NHL Player
Sondage sur le Developpement des habiletés mentales dans le sport canadien

Sommaire

Des informateurs clés représentant environ un tiers des associations sportives provinciales ou territoriales canadiennes ont complété un court sondage axé sur l’entraînement des habiletés mentales chez leurs athlètes. D’après les résultats, voici les profils d’entraînements typiques parmi ces associations sportives :

Plus de la moitié des associations sportives offrent des formations axées sur la préparation mentale durant les 3 premières années de la carrière des athlètes dans leur sport et pour la plupart des autres, ces sessions de formation interviennent dans les 6 premières années. Cela est particulièrement vrai dans les sports où la spécialisation se fait rapidement dans la carrière, comme par exemple la natation, le patinage artistique, la gymnastique ou le plongeon, ainsi que dans les individuels par rapport aux sports d’équipe.

Environ 45% des associations sportives offrent des sessions de formation formelle en préparation mentale sous la forme d’ateliers ou de cliniques au niveau du club et environ 30 % au niveau provincial ou territorial. Dans les sports d’équipe, 5% des associations ne fournissent pas d’entraînement spécifique basé sur les habiletés ou les stratégies mentales, jusqu’à ce que leurs athlètes particvipent à des compétitions au niveau national.

La plupart des associations sportives (environ 80%) ont offert à leurs athlètes l’opportunité de recevoir des sessions de formation formelle axées sur les habiletés et les stratégies mentales au moins une fois au cours des 4 dernières années. Plus de 30 % ont offert jusqu’à 4 cliniques ou ateliers.

Beaucoup d’associations sportives offrent des sessions de formation formelle pour leurs entraîneurs. Environ 60 à 70 % ont offert au moins une session (atelier ou clinique) reliée à la préparation mentale au cours des 4 dernières années. Environ 20 % des associations ont offert 4 sessions.

Parmi les différentes habiletés mentales sur lesquelles portaient l’enquête, la gestion de l’anxiété apparaît comme étant une priorité secondaire. D’après les conclusions, un quart des associations sportives ne consacrent pas de formation à cette habileté pourtant fondamentale. De plus, 40 à 45 % n’ont pas pris de mesures pour initier formellement les entraîneurs ou les athlètes dont ils s’occupent dans les 4 dernières années. Tels les Jeux Olympiques et c'est un aspect de la préparation mentale sur lequel il faut porter l'emphase si l'on veut donner à nos athlètes les ressources dont ils ont besoin pour avoir du succès au plus au niveau de compétition. .

Remerciements

Cette étude n’aurait pu avoir lieu sans FYILONDON.com. Je voudrais remercier tout particulièrement Katherine Wiggett, Directrice des opérations sur l’Internet, pour son engagement dans ce projet et son support constant. Avec son équipe, spécialement Grant Spiller qui a conçu le site du sondage et a fourni le support technique avec efficacité, elle a fait de cette enquête une experience aisée et agréable.

De plus, le sondage n'aurait pas vu le jour sans l'invitation qui m'a été faite par le Conseil des sports de London de participer au Symposium d'ouverture des Jeux du Canada. Merci à Susan Legg, Directrerice exécutive, et au Comité exécutif pour m'avoir donné l'opportunité d'aider au développment du sport au Canada.

Mes remerciements vont aux membres du Conseil des Sports et aux autres personnes impliquées dans le sport à différents niveaux qui ont participé à mon enquête. J'ai particulièrement apprécié la rétroaction de Chip Martin du London Lightning Girls Fastball et d'André Lachance de Baseball Canada.

Du fait d'engagements antérieurs, il m'a été nécéssaire de lancer l'enquête alors que je me trouvais à l'extérieur de la ville. Merci à Drew Mitchell de sportMed BC pour m'avoir permis de le faire en mettant à ma disposition l'équipement du Centre National du Sport du Grand Vancouver.

Je voudrais encore souligner mon appréciation au directeur des sports du Conseil des Jeux du Canada, André Gallant, pour son intérêt et son soutien dans cette enquête; aux chefs de mission qui m'ont fourni les noms des informateurs clés dans leurs associations provinciales, aux personnes dans les associations que j'ai contactées pour participer à l'enquête et qui m'ont orienté vers des personnes ressources plus aptes à répondre avec précision; et naturellement à toutes celles et à tous ceux, à travers le pays, qui ont pris le temps de répondre aux questions de l'enquête et dans de nombreux cas, donné des commentaires sur différents aspects de la préparation mentale dans leur sport.

Finalement, je veux également remercier Andrea Faveri pour avoir assumé la responsabilité de la version française de cette enquête, ainsi qu’André Lachance pour la traduction du questionnaire et des documents reliés à celui-ci, et enfin Sébastien Gest et Denys Goulet la préparation du rapport final en français, et le support technique pour le dévelopement du logiciel qui en a permi la diffusion sur l’Internet. Pour terminer, à Tim Faveri pour son aide dans la préparation de la présentation Power Point et son support dans la préparation de ce rapport.

À propos de l’auteur

Mario Faveri est un psychologue sportif basé à London, et membre du conseil des sports de London. Tout en travaillant avec des athlètes de haut niveau et des athlètes professionels, sa vraie passion l’amène à aider les jeunes à la maîtrise de l’aspect mental de leur préparation. Il les encourage avant tout à croire dans leurs rêves.

Commentaires et questions

Les commentaires et les questions suscitées par la lecture de ce rapport sont les bienvenus. Merci de les adresser à l’auteur à l’adresse suivante:
mfaveri@sympatico.ca

plus ...






THE PERFORMANCE ENHANCEMENT CENTRE
Dr. Mario Faveri, Ph.D., C.Psych.
Serving London and the Greater Toronto Area
Website Maintained by The Internet Design Shop